STAFFORD CLUB DE FRANCE
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Main lines

Aller en bas

Main lines Empty Main lines

Message par chrys le Mer 30 Avr - 9:06

There has been some discussion on The Staffordshire Bull Terrier Forum about the main lines of the Stafford. Most Stafford owners, especially the new ones to the breed, probably don't have access to many published works on the Stafford. Below is a reconstruction on this web page of Chapters IV and V, from the book "The Staffordshire Bull Terrier" written by H. N. Beilby, B.Sc, first published in 1943 and now reproduced by Beech Publishing House, The Bindery, Sawmill Buildings, Stedham, Midhurst, West Sussex, GU29 ONY, England. This is one of the best books written about the early breeding stock of the Staffordshire Bull Terrier (possibly the best).

CHAPTER IV

Modern Records

Although the Staffordshire has been in existence for such a long period, it is only comparatively recently that any authentic and reliable records have been kept, and it is next to impossible to trace back the pedigrees of individual dogs further than ten to fifteen years. In order, therefore, to establish as far as possible the descent and breeding of the present leading strains, I first of all examined the registrations of Staffordshires with the Kennel Club for the two and a half years -- May, 1935, to Dec., 1937 -- during which period most of the leading dogs of the time were registered, and I have tabulated those which have produced the largest number of registered progeny during this period. This gave the following result:

About 580 dogs were registered -- 225 from unregistered sires and 355 from registered sires. Of the latter, 146 were sired by well-known dogs, which is just one quarter of the total registrations.

The 6 sires with the largest numbers to their credit were:

Vindictive Monty
35
Jim the Dandy
30
Game Lad
25
Rum Bottle
24
Fearless Joe
17 (Died in 1936)
Corinthian Rogue
15
Total:
146

The first and second were both sired by the fifth, who was therefore the direct male ancestor of 82 of the dogs registered in the period.

In order to ascertain the value of the strain represented by the three other dogs on the list, I have extended the chart up to the end of 1943, to cover all Staffordshires that have ever been registered with the Kennel Club.

In discussing these strains I shall adopt standard practice and refer to the sire's male ancestry as the "line", and the dam's female ancestors as the "family".

This extended chart has revealed many interesting points, and shows that of the original six "Game Lad" and "Rum Bottle" are also entitled to rank as founders of "lines", as well as "Brindle Mick" (brother to "Cross Guns Johnson").

It therefore appeared that there were so far at least four distinct lines of Staffordshire Bull Terriers:

J. Fearless Joe and his male descendants, with about 300 registrations.

L. Game Lad and his male descendants, with about 120 registrations.

M. Brindle Mick and his male descendants, with about 300 registrations.

B. Rum Bottle (The Westall Strain) and his male descendants, with about 100 registrations.

This was the position at the end of 1943. The chart has now been extended to cover all Staffordshires registered up to the end of 1946. In the Three years that have elapsed, two more male lines have justified their inclusion, namely, the "R" line, founded by "Ribchester Bob", born about 1931, and the "C" line, which descends from "Cinderbank Beauty", through "Togo". The numerical strength of the six lines is now roughly as follows:

J line
1200 registrations
M line
1500 registrations
L line
500 registrations
B line
300 registrations
R line
500 registrations
C line
100 registrations

or, putting it another way, two-thirds of all registered Staffordshires belong to one or other lines listed.

A study of the chart reveals a number of interesting points. It will be noticed that out of 65 dogs:

J line
23 representatives
775 progeny registrations
M line
21 representatives
923 progeny registrations
L line
5 representatives
298 progeny registrations
B line
4 representatives
183 progeny registrations
R line
3 representatives
304 progeny registrations
C line
3 representatives
54 progeny registrations
Misc.
6 representatives
177 progeny registrations

It will be realized that (in the case of the "J" line, for instance) the difference between the figure of 775 and 1200 is accounted for by the comparatively large number of registrations which stand to the credit of sires of the line who have not sired more than a few dogs each, and do not therefore appear in the chart. The same applies to the other lines.

The performance of certain sires attracts attention, Ch. "Gentleman Jim", who has been producing stock for eight years, easily heads the list with 255, while our other Champion, "Game Laddie", can claim nine years of stud service (72). "Ribchester Max" stands high with 173 registrations in eight years. Among the younger dogs, with not more than two years at stud, "Brigands Bosun" easily heads the list (86), with "Jolly Roger" runner-up (48).

In 1937 there were five "line" dogs at stud, by 1941 this number had increased to twenty-two, and in 1946 there were at least fifty-six available to breeders. This is real progress.

Growth.

The first Staffordshire Bull Terrier was registered in 1931. He must have felt rather lonely for it was not until 1933 that two more joined him. A further twelve were added to the Register in 1934.

The Staffordshire Bull Terrier Club was formed in May, 1935, and by the end of that year a further 159 dogs had been registered with the Kennel Club. The annual additions thereafter were as follows:

To the end of:
Registrations
1935
174
1936
179
1937
264
1938
343
1939
310
1940
150
1941
135
1942
360
1943
541
1944
841
1945
1097
1946
1800 approx.
Total:
6194

In 1938 there were twenty breeds of sporting dog with a greater number of Kennel Club registrations than the Staffordshire; in 1943 Staffordshires came twelfth on the official Kennel Club list. Some jump!
I omitted one chart from the Chapter IV copy above. This chart was of all of the individual studs and the number of progeny each produced from 1937 through 1946. If you just have to see that chart, then find the book and buy it.

Chapter IV sets up the meat of the "lines" discussion. Now you know where all of this originated and with whom. Now let's get to the stud dogs and the lines they produced. Maybe you can find some of your dogs ancient ancestors listed - then you can claim "R" line or "M" line decendency. Chapter V.
Dealing first with the "J" line:


"Fearless Joe" had some half-dozen good registered sons, but it is mainly upon two of these that his reputation depends. By his mating with "Queenie", one of our most important foundation bitches, he produced "Vindictive Monty", a good bodied fawn with strong skull and jaw, a shade heavy in shoulder, and perhaps a trifle long in muzzle, although in no sense weak. Joe's other notable son was "Jim the Dandy", a dark brindle with a well ribbed body, glorious head and expression, bone adequate, perhaps slightly weak in pasterns. His dam did not hold the high record of "Queenie".

It will be convenient to consider the progeny of Monty and Jim separately.

Referring to chart on p. 29, "Vindictive Monty" sired about thirty registered sons of which, again, two only have played a specially important part in Staffordshire history. "Vindictive Montyson" has won one C.C., and is a strong well-proportioned fawn who inherits to some extent his sire's muzzle properties; bone and rib excellent. He has produced two good fawn sons in "Beecher Prince" and "Montyson Again", both of which have produced decent stock.

"Spring Heeled Jack" is very possibly the sire through which the "J" line will go down to posterity, through his sons "Thunderbolt", "The Great Bomber" and "Boy Dan". "Thunderbolt" is a sturdily built fawn brindle which won well as a youngster and was then sold to a leading breeder in the north, where he is now a recognized sire. "The Great Bomber" was a heavy fawn dog, excelling in head properties, who did a lot of winning. He sired many good sons, some of which (not shown on the chart) may eventually prove to be pillars of the "line". So far, only two or three of these have themselves produced exceptional winning stock, and are therefore included in the chart.

"Bomber Command" has a good son in "Sandras Boy", a promising white and brindle youngster. "Red Turk" is sire of "Sans Cooper", a very handsome and stylish dark red dog and a great winner, whose son "Red Cholmondly" is (in my opinion) one of the best living representatives of the "J" line at present; he is a red brindle with few faults and many good points.

"Spring Heeled Jack's" remaining son that calls for special mention is "Boy Dan". This little fawn dog excels in head and body properties -- legs fair. He has proved to be a prolific sire and has some good sons to his credit, among which are "Brinstock Pimpernel", a sound fawn, well balanced, with good legs and feet; "Royalist Joe", a grand little brindle, closely resembling his sire in make and shape -- but better! and "Buss Bomb", who has done a lot of winning recently. "Boy Dan" will leave his mark on the line.

"Jim the Dandy" had about 30/40 registered sons, of which some four or five have made substantial contribution to the line. "Tackle" was a dark brindle with good head and legs, rather light in rib. He sire "O'Boy" (who is not unlike his sire but a size larger), "Tactful Steve", "Emden Convoy" and about twenty others that were registered. "O'Boy's" son, "Brigands Benson", has won well and has produced a good son in "The Tackler", a present-day winning dark brindle. "Chestonian Overdraft" was another brindle son of Jim's that has himself produced a large number of typical sons. "Barney" is a very well built brindle that has won 1 C.C. "Chestonian Security" has sired some useful stock, including "Maginot Dandy".

Up to the present it would appear that "Vindictive Monty's" descendants have played a more important part in the breed's history than "Jim the Dandy's". This is rather unexpected, as Jim was the better show specimen, and is probably accounted for by their inheritance through their dams, which was first class in Monty's case, but only "so-so" in Jim's. It is interesting to note that most of Monty's notable descendants were reds or fawns, and the Jim's were mainly brindles.

I would hazard a guess that the future of this line will rest very largely on the progeny of the litter brothers "The Great Bomber" and "Boy Dan", and I base this on the fact that they are descended on the female side from at least three generations of outstanding bitches.

It will nearly always be found that the dam of a great stud proposition (in any kind of animal) springs from a family of good females.

According to Kennel Club registrations, about twenty "J" line dogs have proved themselves to be sires of importance.

The virtual founder of the "M" line was "Brindle Mick" whelped in 1934, by "Tigr" ex "Brave Nell". Mick was a brindle of great power and substance, slightly over medium size, with well-developed body, good bone, strong jaw and skull, the muzzle being of medium length and weight. In general configuration he is greatly resembled by his son "Gentleman Jim". Mick was slightly undershot. He sired some other important sons in "Brindle Bill", "Furnace Jake", the "Bandit" and "Red Ruin".

"Gentleman Jim", who is now ten years old, is the outstanding Staffordshire of his decade, both as a winner and a sire. He won his challenge certificates at Crufts 1939 (H. Pegg), Cheltenham 1939 (H. N. Beilby) and Bath 1939 (A. W. Fullwood). In temperament he is friendly, but fearless, and I know that he has tackled certain enemies (not canine ones) which a number of other Staffordshires had refused to face. He has sired 255 sons and daughters in the eight years 1939/1946, according to Kennel Club records, which is an unusually long period for a dog to remain a successful sire of good stock. Of these, about 10 per cent have proved to be winners to a greater or less extent, and about six of his sons have themselves established a reputation as sires; these are shown on the chart.

"Son o' Jim" is probably his best son to date and has won one post-war C.C. He is a white dog with brindle markings and very closely resembles his sire (and grandsire) in general configuration. "Son o' Jim's" son, "Jolly Roger" is a dark brindle that has done a lot of winning, but the interesting point is that he also strongly resembles his sire and grandsire, in shape and build. Here then is an example of "stability of strain" as the four generations, beginning with "Brindle Mick" and ending (so far) with "Jolly Roger" show a marked similarity in the way in which they are proportioned and built together. I shall watch with the greatest interest to see if "Roger" produces a son worthy to carry on this sequence. "Son o' Jim" also sired "Primrose Bill", who has already sired at least one outstanding young dog and bitch.

As regards "Gentleman Jim's" other notable sons, "Lofafella" is a white dog, built on much the same lines as his sire, except for being rather shorter in muzzle, a property which he appears to transmit to some of his best progeny. "Emden Conqueror" has produced a very attractive little brindle in "Markton Smasher". "Noble Prince" claims "Bwana Bulawayo" who is a well-bodied dog, very short in muzzle. "Red Prince" and "Black Knight" have each produced at least one outstanding young bitch, and they have plenty of time yet. The two youngsters "Fearless Red" and "Kim" are big winners but have not yet had sufficient time to prove their value at stud.

It is of interest to note that "Gentleman Jim" has produced just as good stock (in fact I think rather better) towards the end of his stud life as he did in his earlier years.

"Brindle Mick's" next notable son is "Brindle Bill", who was whelped in 1939. Unfortunately there is no really good photo of him. But the sketch is a very faithful attempt to portray his general appearance. He is now dead. A smallish, heavily built mahogany brindle, rather low on leg and a shade long in back, with grand rib and bone and a massive head, somewhat shorter in face than his sire.

Among other good stock he produced two outstanding litters, the first when mated to "Little Gem's Pride", which resulted in a litter of six winners, including "Show Boy" and "Primrose Floss", and the second by his mating with "Fredancer", which produced a litter of five winners, including "Brigands Bosun", "Bucks Mick" and "Nib's Pal".

"Brigands Bosun" is a lightish brindle, strongly resembling his sire in head, rib, and bone, but shorter in body. Although he has been at stud for only two or three years, he has already 86 registrations to his credit and is proving a most popular sire. Two of his best sons are "Widneyland Brutus" and Bosun Again".

"Show Boy", a grandly built read, full of the joy of life, is promising well as a sire.

"Tenacious Pete" is out of that good bitch "Little Gem" and inherits his dam's grand head, with his sire's good rib and bone. Other good sons of "Brindle Bill" have not yet had time to make their mark at stud, but should be given every opportunity to do so.

Mick's third son to claim attention is "Furnace Jake"; this grand brindle has 55 registrations against his name and has sired some good bitches.

"Bandit" -- litter brother to "Gentleman Jim" -- produced "The Road Agent" and other good ones. "Red Ruin" was one of a litter of seven, at least three of which were winners. His son "Kongo" has sired some good stock in the London area.

The "M' line owes its ascendancy largely to the stud success of "Gentleman Jim" and "Brindle Bill", to either or both of which we may look for the continued prosperity of the line.

The "L" line now claims attention. It was founded by "Game Lad", who was born about 18 years ago and is therefore one of the oldest lines of which there is a record. After doing some winning in the Black Country where he was born, he went to London, where he proved a popular sire. Smallish medium in size, he was a darkish brindle in colour, with a compact body, nice round bone, good skull and an exceptionally clean muzzle. He had one peculiarity, which was that he did not like his tail to be handled.

Although this is not one of the largest lines, it has produce two champions, which no other line has so far done.

His most important sons are Ch. "Game Laddie", "Our Ben", and "Billy". "Game Laddie" has four challenge certificates, won at The Kennel Club (Holland Buckley)(, Windsor (Blacklock), Blackpool (F. W. Holden) and Richmond (Naden). Although he has several good sons, "Laddie" is probably outstanding as a sire of bitches; he has 72 registered offspring. He is a darkish brindle of intense quality and exemplary balance and his imperfections are trifling. Three of his sons are "Brinstock Aristocrat", "Brinstock Democrat", and "Nunsoe Fighter Pilot". "Democrat" is proving an useful sire and has 39 registered progeny, including the black-and-white dog "Dynamite Jim", who strongly resembles his sire in make and shape.

Another son of "Game Lad" was "Billy", whose son "Belted Hero" produced "Brigands Bash'em". Bash'em has been used extensively at stud and has proved a successful sire with 128 K.C. registrations to his credit. He is a brindle of medium size, owning excellent bone, legs and feet. Apart from a tendency to carry his ears rather high, I consider that the moulding of his head is truly typical, and with this goes the alert expression that is so desirable.

Perhaps his two most notable sons are "Prince St. John" and "Thonock Lad". "Prince" is a smallish, very sturdily built brindle with a good Show record. "Thonock Lad" is still quite a youngster, and is strikingly like his sire in build and head properties, except that he is better ribbed, and as his mother is a very sound brood bitch, belonging to one of our best bitch families, it would not be surprising if he proves to be a successful stud dog, especially if mated to good family III bitches.

"Brinstock Democrat" and "Thonock Lad" can be expected to do much towards the future success of this line.


"Ribchester Joe" was helped in 1931. His son "Ribchester Max" was a brindle of medium size, well proportioned, with good bone and feet and a great winner. He has produced a number of excellent bitches and five of his sons are shown on the chart.

"Billy Bhoy" has the distinction of being a foreign champion, but Max's best son is undoubtedly "Vindictive Monty of Wyncroft". (What a pity that this good Staffordshire has not got a more distinctive name -- I have already corrected quite a few people who have confused him with "Vindictive Monty" of the "J" line.)

"Monty" is a deep read dog of medium size, sturdily built, with good bone, ribs and skull and a great winner. He claims 116 registered progeny up to the end of 1946. He has a number of good sons, the best of which (so far) is undoubtedly "Head Lad of Villmar". This red brindle pied dog is very close to the required standard; he is very short coupled, and although not more than medium size, is powerfully built, with well developed rib, strong straight bone, and a big well proportioned head. He does not always appear to take a very keen interest in life -- but his may only be so at Dog Shows! If he proves to be as good at stud as he is in appearance he will be a great asset to the breed. He took the challenge certificate at the Southern Counties S.B.T. Society's Show in June, 1946, under Mr. R. H. Voss.

The "B" and "C" lines are the last to be considered.

The former has been called the "B" line (B for Bottle). "R" might have been the more obvious letter to use but it has already been allocated to the "Ribchester" line, and in any case "Rum Bottle", with 49 K.C. registrations, is really its founder. He was a red dog, as were most members of this line. Mr. Westall, to whom the pre-war development of this line is due, is of the opinion that red dogs are tougher in hide than brindles, which probably accounts for their preponderance. The line is of special interest as up to 1935 it had been developed almost independently of all the other lines and there were certain fairly well defined differences, chiefly in formation of head, where the muzzle appears to have been somewhat lighter than that of "black country" dogs.

Three of "Rum Bottle's" sons were "Invincible Lad", "eager Lad" and "tough Guy", the last of which was a well-known pre-war winner and captured one challenge certificate. The line will go down to posterity, however, through "Eager Lad" and his son "Tornado". "Lad" has about 30 registered progeny and is a very cleanly built terrier with exemplary feet and bone and a well-balanced head. "Tornado" (a brindle) has 86 registered offspring and is a great winner; on his dam's side he comes from that branch of family III which produced Ch. "Midnight Gift". Of his many sons, two of the best are "Bomber of Roundcroft" and "Burland Tornado".

The last line that calls for mention is a comparatively small one and has been referred to as the "T" line. Recent information, however, suggests that this is not a correct initial and that "C" would be more appropriate.

"Cinderbank Beauty" was a small tiger brindle, and my recollection of him is that he was compact, sturdy and well proportioned.

"Togo" is a shade larger -- just about medium size -- and is a very fine model of a Staffordshire, with massive and well-proportioned head and (in my opinion) true Staffordshire expression.

"Rambling Prince" is an almost exact replica of his sire, but perhaps a shade better in stifle, a very attractive little terrier.

"Pike Land Spitfire' is a biggish dog, again built on the same excellent pattern, indeed the resemblance between "Togo" and these two sons is quite remarkable, and unlike anything I have seen in Staffordshires before.

"Mapleton Pride" is mostly white, built on sturdy lines and a beautiful mover. "Rambling Knight" is an all-white, low to ground but with tremendous substance and bone like an elephant's!

In conclusion, it is impossible to forecast what contribution these six lines will make to posterity, but it would appear extremely improbable that any of them will ever completely disappear. It is, however, not at all improbable that one or more new lines may develop -- indeed there are already some indications -- but that would just be guessing!.


The performance of certain sires attracts attention, Ch. "Gentleman Jim", who has been producing stock for eight years, easily heads the list with 255, while our other Champion, "Game Laddie", can claim nine years of stud service (72). "Ribchester Max" stands high with 173 registrations in eight years. Among the younger dogs, with not more than two years at stud, "Brigands Bosun" easily heads the list (86), with "Jolly Roger" runner-up (48
Main lines Sans-t10


Dernière édition par chrys le Mer 30 Avr - 9:13, édité 1 fois
chrys
chrys

Messages : 336
Date d'inscription : 11/06/2013
Age : 47

Revenir en haut Aller en bas

Main lines Empty Re: Main lines

Message par chrys le Mer 30 Avr - 9:10

Attention Traduction reverso je m''excuse donc par avance Smile
Il y a eu une certaine discussion sur le Forum de Bull-terrier Staffordshire des lignes principales de Stafford. La plupart des propriétaires de Stafford, particulièrement les nouveaux à la race, n'ont pas probablement d'accès à beaucoup de œuvres(travaux) publiées sur Stafford. Ci-dessous est une reconstruction sur cette page Web de Chapitres IV et V, du livre "le Bull-terrier Staffordshire" écrit par H. N. Beilby, B.Sc, a d'abord publié en 1943 et maintenant reproduit par la Maison d'édition de Hêtre, l'Atelier de reliure, des Constructions(Bâtiments) de Scierie, Stedham, Midhurst, le Sussex de l'Ouest, GU29 ONY, l'Angleterre. Ceci est un des meilleurs livres écrits du premier stock(actions) d'élevage(de reproduction) du Bull-terrier Staffordshire (probablement le mieux).
Le CHAPITRE IV
Rapports(Records) Modernes Bien que le Staffordshire ait été déjà existant pendant une si longue période, c'est seulement comparativement récemment que n'importe quels rapports(records) authentiques et fiables ont été gardés et il est presque impossible de tracer en arrière les pedigrees de chiens individuels plus loin que dix à quinze ans. Pour, donc, pour établir autant que possible la descente et l'élevage(la reproduction) du présent(cadeau) menant des tensions, je d'abord de tout examiné les enregistrements de Staffordshires avec le Club de Niche pendant les deux ans et demi - mai 1935, à décembre 1937 - pendant lequel la période la plupart des chiens principaux du temps ont été enregistrés et j'ai tabulé ceux qui ont produit le plus grand nombre de progéniture enregistrée pendant cette période. Ceci a donné le résultat suivant :
Environ 580 chiens ont été enregistrés - 225 de pères non enregistrés et 355 de pères enregistrés. Du dernier, 146 étaient sired par des chiens bien connus, qui est juste un quart(quartier,trimestre) des enregistrements totaux.
Les 6 pères avec les plus grands nombres à leur crédit étaient :
Monty Vindicatif 35
Jim le Dandy 30
Garçon de Jeu 25
Rhum Embouteille 24
Joe Intrépide 17 (Est mort en 1936)
le Voyou Corinthien 15
Total : 146
Le premier et deuxième étaient les deux sired par le cinquième, qui était donc l'ancêtre masculin direct de 82 des chiens enregistrés dans la période.
Pour vérifier la valeur de la tension représentée par les trois autres chiens dans la liste, j'ai prolongé(étendu) le diagramme jusqu'à la fin de 1943, couvrir tout le Staffordshires qui a jamais été enregistré avec le Club de Niche. Dans la discussion de ces tensions j'adopterai la norme(le standard) pratiquent et se réfèrent à la généalogie masculine du père comme "la ligne" et les ancêtres féminins du barrage comme "la famille". Ce diagramme prolongé(étendu) a révélé beaucoup de points intéressants et montre celui de l'original six "le Garçon de Jeu" et "la Bouteille Bizarre" a aussi droit de se classer comme les fondateurs "de lignes", aussi bien que "Mick Moucheté" (le frère pour "Croiser(Traverser) des Armes à feu Johnson"). Il a donc apparu qu'il y avait jusqu'ici au moins quatre lignes distinctes de Bull-terriers Staffordshire :
J. Joe Intrépide et ses descendants masculins, avec environ 300 enregistrements. L. Garçon de Jeu et ses descendants masculins, avec environ 120 enregistrements. M de Mick Moucheté et ses descendants masculins, avec environ 300 enregistrements. B. Bouteille Bizarre (la Tension de Westall) et ses descendants masculins, avec environ 100 enregistrements. Ceci était la position(le poste) à la fin de 1943. Le diagramme a maintenant été prolongé(étendu) pour couvrir tout le Staffordshires enregistré jusqu'à la fin de 1946. Dans les Trois an qui s'est écoulé, encore deux lignes masculines ont justifié leur inclusion, à savoir, la ligne "R", ont fondé par "Ribchester Bob", se sont dirigées environ 1931 et la ligne "C", qui descend "de Cinderbank la Beauté", par "le Togo". La force numérique des six lignes est maintenant grossièrement comme suit :
J la ligne 1200 enregistrements le M de la ligne 1500 enregistrements L la ligne 500 enregistrements B la ligne 300 enregistrements R la ligne 500 enregistrements C la ligne 100 enregistrements ou, le mettant une autre voie, le deux-tiers de tout le Staffordshires enregistré appartient à un ou autre des lignes inscrites.
Une étude du diagramme révèle un certain nombre de points intéressants. On le remarquera que de 65 chiens : J ligne 23 représentants 775 enregistrements de progéniture M de ligne 21 représentants 923 enregistrements de progéniture L ligne 5 représentants 298 enregistrements de progéniture B ligne 4 représentants 183 enregistrements de progéniture R ligne 3 représentants 304 enregistrements de progéniture C ligne 3 représentants 54 enregistrements de progéniture Div. 6 représentants 177 enregistrements de progéniture
Il sera réalisé que (dans le cas(la caisse) de la ligne "J", par exemple) la différence entre la figure(le chiffre) de 775 et 1200 est représentée par comparativement le grand nombre des enregistrements qui sont debout au crédit des pères de la ligne qui n'ont pas sired plus que quelques chiens chacun et n'apparaissent pas donc dans le diagramme. Il en va de même pour les autres lignes. La performance(l'exécution) de certains pères attire l'attention, Ch. "Le Monsieur Jim", qui a produit le stock(les actions) pendant huit ans, est facilement à la tête de la liste avec 255, tandis que notre autre Champion, "le Petit gars de Jeu", peut revendiquer(prétendre) neuf ans de service de goujon (72). "Ribchester Max" est debout haut avec 173 enregistrements dans huit ans. Parmi les chiens plus jeunes, avec non plus de deux ans au goujon, "les Brigands Maître d'équipage" sont facilement à la tête de la liste (86), avec "Roger Gai" le second (48).
En 1937 il y avait cinq chiens "de ligne" au goujon, avant 1941 ce nombre(numéro) avait augmenté à vingt-deux et en 1946 il y avait au moins cinquante-six disponible pour des éleveurs. Ceci est le progrès réel(vrai). Croissance. Le premier Bull-terrier Staffordshire a été enregistré en 1931. Il doit s'être senti plutôt solitaire pour ce n'est que 1933 que deux plus joint(rejoint) lui. Nouveaux douze ont été ajoutés au Registre(à l'Enregistreur) en 1934. Le Club de Bull-terrier Staffordshire a été formé en mai 1935 et vers la fin de cette année nouveaux 159 chiens avaient été enregistrés avec le Club de Niche. Les compléments(additions) annuels étaient ensuite comme suit :
the end of:
Registrations
1935
174
1936
179
1937
264
1938
343
1939
310
1940
150
1941
135
1942
360
1943
541
1944
841
1945
1097
1946
1800 approx.
Total:
6194
En 1938 il y avait vingt races de présenter le chien avec un nombre(numéro) plus grand(super) d'enregistrements de Club de Niche que le Staffordshire; en 1943 Staffordshires est venu douzième dans la liste de Club de Niche officielle. Un peu de saut! J'ai omis un diagramme du Chapitre IV copie ci-dessus. Ce diagramme avait de tous les goujons individuels et le nombre(numéro) de progéniture chaque produit de 1937 à 1946. Si vous devez juste voir que le diagramme, trouve donc le livre et l'achète. Chapitre IV configurations(coups montés) de la viande de la discussion "de lignes". Maintenant vous savez(connaissez) où tous ceci provenu(été originaire) et avec qui. Maintenant arrivons aux chiens de goujon et les lignes qu'ils ont produites. Peut-être vous pouvez trouver certains de vos chiens des ancêtres antiques inscrits - alors vous pouvez revendiquer(prétendre) la ligne "R" ou la ligne "M" decendency. Chapitre V
d'abord avec la ligne "J" :
"Joe Intrépide" avait une certaine demi-douzaine bons fils enregistrés, mais c'est principalement sur deux d'entre ceux que sa réputation dépend. Par son accouplement avec "Queenie", une de nos chiennes(salopes) de fondation les plus importantes, il a produit "Monty Vindicatif", un bon faon de bodied avec le crâne fort et la mâchoire, une nuance(ombre) lourde dans l'épaule et peut-être un peu longtemps dans la muselière(gueule), bien que dans aucun sens faible. D'autre fils notable de Joe était "Jim le Dandy", un sombre moucheté avec un corps bien à nervures, la tête glorieuse et l'expression, l'os adéquat, peut-être légèrement faible dans des paturons. Son barrage n'a pas détenu le haut record "de Queenie". Il sera commode de considérer la progéniture de Monty et Jim séparément.
La référence pour représenter graphiquement(planifier) sur p. 29, "Monty Vindicatif" sired dont environ trente fils enregistrés, de nouveau, deux ont seulement joué une partie particulièrement importante dans l'histoire Staffordshire. "Montyson Vindicatif" a gagné un C.C. Et est un faon bien proportionné fort qui hérite dans une certaine mesure les propriétés de muselière(gueule) de son père; désossez et taquinez excellent. Il a produit deux bons fils de faon dans "Beecher Prince" et "Montyson de Nouveau", dont les deux a produit le stock(les actions) convenable. "Spring Heeled Jack" est très probablement le père par lequel la ligne "J" tombera à la postérité, par ses fils "le Coup de foudre", "le Grand(Super) Bombardier(Plastiqueur)" et "le Garçon Dan". "Le coup de foudre" est un faon vigoureusement construit moucheté qui a gagné bien comme un jeune et a été alors vendu à un éleveur principal au nord, où il est maintenant un père reconnu. " Le Grand(Super) Bombardier(Plastiqueur) "était un lourd chien de faon, excellant dans des propriétés principales, qui ont fait beaucoup de victoire. Il sired beaucoup de bons fils, dont certains (non montré sur le diagramme) peuvent finalement s'avérer être les piliers" de la ligne ". Jusqu'ici
"La commande de Bombardier(Plastiqueur)" a un bon fils dans "Sandras le Garçon", un jeune blanc et moucheté prometteur. "Le Turc Rouge" est le père "de Sans le Tonnelier", un chien rouge foncé très bel et élégant et un grand(super) gagnant, dont le fils "Cholmondly Rouge" est (à mon avis) un des meilleurs représentants vivants de la ligne "J" à présent; il est un rouge moucheté avec peu de fautes et beaucoup de bons points. "Spring Heeled Jack" le fils restant qui appelle à la mention spéciale est "le Garçon Dan". Ce petit chien de faon excelle dans la tête(le responsable) et des propriétés de corps(d'organisme) - la foire de jambes. Il s'est avéré être un père prolifique et a quelques bons fils à son crédit, parmi qui sont "Brinstock le Mouron", un faon du son(sain), bien équilibré, avec de bonnes jambes et des pieds; "le Royaliste Joe", un grand peu moucheté, étroitement(de près) ressemblant à son père dans font et la forme - mais mieux! Et "la Bombe de Bus", qui a fait beaucoup de victoire récemment. "Le Garçon Dan" laissera(quittera) sa marque sur la ligne.
"Jim de ce qui le Dandy" avait de 30/40 des fils enregistrés, lequel environ quatre ou cinq ont fait la contribution substantielle à la ligne. "Abordez" était un sombre moucheté avec la bonne tête(responsable) et des jambes, plutôt légères dans la côte. Il le père "O'Boy" (qui ne ressemble pas à son père, mais une taille plus grand), "Steve Délicat", "Emden le Convoi" et environ vingt d'autres qui ont été enregistrés. Le fils "de l'O'Boy's" ", des Brigands Benson", a gagné bien et a produit un bon fils dans "le Tackler", un actuel gagnant sombre moucheté. "Chestonian le Découvert" était un autre fils moucheté de Jim qui a produit un grand nombre de fils typiques. "Barney" est très bien
"Barney" est très bien construit moucheté qui a gagné 1 C.C. "Chestonian la Sécurité(le Titre)" a sired un certain stock(actions) utile, y compris "Maginot le Dandy".

Jusqu'à présent il apparaîtrait que "Monty Vindicatif" des descendants ont joué une partie plus importante dans l'histoire de la race que "Jim le Dandy". Ceci est plutôt inattendu, comme Jim était le meilleur spécimen de spectacle(salon) et est probablement représenté par leur succession par leurs barrages, qui était la première classe dans le cas(la caisse) de Monty, mais seulement "comme-ci comme-ça" dans Jim. Il est intéressant de noter que la plupart des descendants notables de Monty étaient des rouges ou les faons et Jim étaient principalement brindles.
Je le danger(hasard) une conjecture à laquelle l'avenir de cette ligne donnera du repos très en grande partie sur la progéniture des frères de détritus "le Grand(Super) Bombardier(Plastiqueur)" et "le Garçon Dan" et je ceci base sur le fait qu'ils sont descendus sur le côté féminin d'au moins trois générations de chiennes(salopes) remarquables(en suspens).

Il sera presque toujours trouvé que le barrage d'une grande(super) proposition de goujon (dans n'importe quelle sorte d'animal) apparaît d'une famille de bonnes femmes.

Selon des enregistrements de Club de Niche, environ vingt chiens de ligne "J" se sont prouvés pour être les pères d'importance.
Le fondateur virtuel de la ligne "M" était "Mick Moucheté" whelped en 1934, par "Tigr" excepté "Nell Courageuse". Mick était un moucheté de grand(super) pouvoir(puissance) et la substance, légèrement sur la taille moyenne, avec le corps(l'organisme) bien développé, la bonne mâchoire osseuse, forte et le crâne, la muselière(gueule) étant de longueur moyenne et le poids. Dans la configuration générale il est énormément ressemblé par son fils "le Monsieur Jim". Mick était légèrement à aubes. Il sired quelques autres fils importants dans "Bill Moucheté", "Four Jake", "le Bandit" et "Ruine Rouge".
"Le Monsieur Jim", qui a maintenant dix ans, est Staffordshire remarquable(en suspens) de sa décennie, tant comme un gagnant qu'un père. Il a gagné ses certificats de défi à 1939 Crufts (H. Pegg), Cheltenham 1939 (H. N. Beilby) et Bain 1939 (A. W. Fullwood). Dans le tempérament il est amical, mais intrépide et je sais qu'il a abordé de certains ennemis (pas des canins) auquel un certain nombre d'autre Staffordshires avait refusé de faire face. Il a sired 255 fils et filles dans les huit ans 1939/1946, selon le Club de Niche enregistrent, qui est une exceptionnellement longue période pour un chien pour rester un père réussi(fructueux) de bon stock(actions). De ceux-ci, environ 10 pour cent se sont avérés être des gagnants à un plus grand(super) ou moins de mesure et environ six de ses fils ont établi une réputation comme des pères; on montre ceux-ci sur le diagramme.
"Le fils o ' Jim" est probablement son fils le meilleur jusqu'à présent et a gagné un C.C de l'après-guerre. Il est un chien blanc avec la signalisation mouchetée et très étroitement(de très près) ressemble à son père (et grandsire) dans la configuration générale. "Le fils o ' Jim" le fils, "Roger Gai" est un sombre moucheté qui a fait beaucoup de victoire, mais le point intéressant consiste en ce qu'il aussi ressemble fortement à son père et grandsire, en forme et construire. Voici alors un exemple "de la stabilité de tension" comme les quatre générations, commençant par "Mick Moucheté" et finissant (jusqu'ici) avec "Roger Gai" montrent une similitude marquée dans la voie dont ils sont proportionnés et construits ensemble. J'observerai avec l'intérêt le plus grand(super) de voir si "Roger" produit un fils digne de continuer cet ordre. "Le fils o ' Jim" aussi sired "Primrose Bill", qui a déjà sired au moins un jeune chien remarquable(en suspens) et la chienne(salope).
En ce qui concerne "le Monsieur Jim" d'autres fils notables, "Lofafella" est un chien blanc, construit sur des lignes presque le mêmes comme son père, à part être plutôt plus court dans la muselière(gueule), une propriété qu'il semble transmettre à un peu de sa progéniture la meilleure. "Emden le Conquérant" a produit un très séduisant(attractif) peu moucheté dans "Markton Smasher". "Le prince Noble" des réclamations "Bwana Bulawayo" qui est bien-bodied le chien, très court dans la muselière(gueule). "Le prince Rouge" et "le Chevalier Noir" a chaque produit la jeune chienne(salope) remarquable(en suspens) et ils ont beaucoup de temps encore. Les deux jeunes "Intrépide Rouge" et "Kim" sont de grands gagnants, mais n'ont pas encore eu le temps suffisant pour prouver leur valeur au goujon.
Il est intéressant pour noter que "le Monsieur Jim" a produit tout aussi le bon stock(actions) (en fait je pense plutôt mieux) vers la fin de sa vie de goujon comme il a fait dans ses années précédentes.

"Mick Moucheté" le fils ensuite notable est "Bill Moucheté", qui était whelped en 1939. Malheureusement il n'y a pas vraiment la bonne photo de lui. Mais le croquis est une tentative très fidèle de peindre son apparition(apparence) générale. Il est maintenant mort. Un assez petit, acajou lourdement construit moucheté, plutôt bas sur jambe et une nuance(ombre) longtemps dans dos, avec grande côte et os et une tête(un responsable) massive, quelque peu plus court dans visage que son père.
Parmi d'autre bon stock(actions) il a produit deux détritus remarquables(en suspens), le premier quand accouplé(appairé) "à la Fierté de peu de Pierre précieuse(de Merveille)", qui a résulté en désordre de six gagnants, y compris "le Garçon de Spectacle(Salon)" et "Primrose Floss" et le deuxième par son accouplement avec "Fredancer", qui a produit un détritus de cinq gagnants, y compris "des Brigands Maître d'équipage", "Tressaute Mick" et "le Copain de la Plume".
"Les brigands Maître d'équipage" sont un lightish mouchetés, ressemblant fortement à son père dans la tête(le responsable), la côte et l'os, mais plus court dans le corps(l'organisme). Bien qu'il ait été au goujon pendant seulement deux ou trois ans, il a déjà 86 enregistrements à son crédit et prouve un père le plus populaire. Deux de ses fils les meilleurs sont "Widneyland Brutus" et Maître d'équipage de Nouveau ".

"Montrez le Garçon", solennellement construit lu, plein(complet) de la joie de la vie, est prometteuse bien comme un père.

"Pete Tenace" est hors de cette bonne chienne(salope) "peu de Pierre précieuse(de Merveille)" et hérite la grande tête(responsable) de son barrage, avec la bonne côte de son père et l'os. D'autres bons fils "de Bill Moucheté" n'ont pas encore eu de temps pour faire leur marque au goujon, mais devraient donner à chaque occasion de faire ainsi.
Le troisième fils de Mick pour revendiquer(prétendre) l'attention est "le Four Jake"; ce grand moucheté a 55 enregistrements contre son nom et a sired quelques bonnes chiennes(salopes).

"Bandit" - encombre le frère "au Monsieur Jim" - produit "l'Agent de Route" et d'autres bons. "La ruine Rouge" était un d'un détritus de sept, dont au moins trois était des gagnants. Son fils "Kongo" a sired un certain bon stock(actions) dans la zone(le domaine) de Londres.

"Le M ' la ligne doit son ascendant en grande partie au succès de goujon" du Monsieur Jim "et" Bill Moucheté ", à ou les deux de lequel nous peut chercher la prospérité continue de la ligne.
"Le L" ligne maintenant attention de réclamations. Il a été fondé par "le Garçon de Jeu", qui est né il y a environ 18 ans et est donc une des lignes les plus vieilles dont il y a un rapport(record). Après le faire d'un peu de victoire dans le Pays Noir où il est né, il est allé à Londres, où il a prouvé un père populaire. L'assez petit moyen dans la taille, il était un peu sombre moucheté en couleurs, avec un corps(organisme) compact, le crâne osseux, bon rond agréable et une muselière(gueule) exceptionnellement propre. Il avait une particularité, qui était qu'il n'a pas aimé sa queue être manipulé(traité).
Bien que ceci ne soit pas une des plus grandes lignes, il a des produits alimentaires deux champions, qu'aucune autre ligne n'a jusqu'ici faits.

Ses fils les plus importants sont Ch. "Petit gars de Jeu", "Notre Ben" et "Billy". "Le petit gars de Jeu" a quatre certificats de défi, gagnés au Club de Niche (la Hollande Buckley) (, Windsor (Blacklock), Blackpool (F. W. Holden) et Richmond (Naden). Bien qu'il ait plusieurs bons fils, "le Petit gars" est probablement remarquable(en suspens) comme un père de chiennes(salopes); il a 72 résultat(progéniture) enregistré. Il est un peu sombre moucheté de qualité intense et l'équilibre(le solde) exemplaire et ses imperfections sont insignifiantes. Trois de ses fils sont "Brinstock l'Aristocrate", "le Démocrate Brinstock" et "Nunsoe le Pilote de chasse". "Le démocrate" prouve un père utile et a 39 progéniture enregistrée, y compris le chien noir et blanc "la Dynamite Jim", qui ressemble fortement à son père dans font et la forme.
Un autre fils "du Garçon de Jeu" était "Billy", dont le fils "Belted le Héros" produit "des Brigands Bash'em". Bash'em a été utilisé largement au goujon et a prouvé un père réussi(fructueux) avec 128 enregistrements K.C. à son crédit. Il est un moucheté de taille moyenne, possédant l'os excellent, des jambes et des pieds. Sauf une tendance de porter ses oreilles plutôt haut, je considère que le moulage de sa tête(responsable) est vraiment typique et avec ceci va l'expression alerte qui est si désirable.
Peut-être ses deux fils les plus notables sont "le Prince St John" et "Thonock le Garçon". "Le prince" est un assez petit, très a vigoureusement construit moucheté avec un bon rapport(record) de Spectacle(Salon). "Thonock le Garçon" est toujours un jeune vrai et est de façon saisissante comme son père dans construisent et sont à la tête de propriétés, sauf qu'il est meilleur à nervures et comme sa mère est une chienne(salope) de couvée très du son(très saine), appartenant à une de nos familles de chienne(salope) les meilleures, il ne serait pas surprenant s'il s'avère être un chien de goujon réussi(fructueux), particulièrement si accouplé(appairé) à la bonne famille III chiennes(salopes).

"Brinstock le Démocrate" et "Thonock le Garçon" peut s'attendre faire beaucoup vers le succès futur de cette ligne.

"On a aidé Ribchester Joe" en 1931. Son fils "Ribchester Max" était un moucheté de taille moyenne, bien proportionnée, avec le bon os et des pieds et un grand(super) gagnant. Il a produit un certain nombre de chiennes(salopes) excellentes et on montre à cinq de ses fils sur le diagramme.

"Billy Bhoy" a la distinction d'être un champion étranger, mais le meilleur fils de Max est sans aucun doute "Monty Vindicatif de Wyncroft". (Quel dommage que ce bon Staffordshire n'a pas obtenu de nom plus distinctif - j'ai déjà corrigé quelques personnes qui l'ont confondu(embarrassé) avec "Monty Vindicatif" de la ligne "J".)
"Monty" est un chien lu profond de taille moyenne, vigoureusement construite, avec le bon os, des côtes et le crâne et un grand(super) gagnant. Il réclamations 116 progéniture enregistrée jusqu'à la fin de 1946. Il a un certain nombre de bons fils, dont le mieux est jusqu'ici sans aucun doute "Sont à la tête du Garçon de Villmar". Ce chien pied moucheté rouge est très proche à la norme(au standard) exigée; il est très court couplé et bien que non plus que la taille moyenne, est puissamment construit, avec la côte bien développée, l'os droit fort et un grand la tête(le responsable) bien proportionnée. Il ne semble pas toujours prendre un intérêt très aigu dans la vie - mais en son mai être seulement ainsi aux Spectacles(Salons) de Chien! S'il s'avère être aussi bon au goujon qu'il est en apparence il sera un grand(super) actif(atout) à la race. Il a pris le certificat de défi aux Comtés du Sud S.B.T. Le spectacle(salon) de Société en juin 1946, sous M. R. H. Voss.
Le "B" et les lignes "C" sont les derniers pour être considéré.
L'ancien a été appelé la ligne "B" (B pour la Bouteille). "R" pourrait avoir été la lettre plus évidente pour utiliser mais il a déjà été alloué(réparti) à la ligne "Ribchester" et en tout cas "la Bouteille Bizarre", avec 49 enregistrements K.C., est vraiment son fondateur. Il était un chien rouge, comme étaient la plupart des membres de cette ligne. M. Westall, à qui le développement d'avant-guerre de cette ligne est dû, a de l'avis que des chiens rouges sont plus durs dans la cachette(peau) que brindles, qui représente probablement leur prépondérance. La ligne a d'intérêt spécial comme jusqu'à 1935 il avait été développé presque indépendamment de toutes les lignes autres et il y avait certain assez(impartialement) bien des différences définies, principalement dans la formation de tête(responsable), où la muselière(gueule) semble avoir été quelque peu plus léger que celui "du pays noir" des chiens.
Trois "de la Bouteille Bizarre" des fils était "le Garçon Invincible", "le Garçon désireux" et "le Type dur", le dernier dont était un gagnant bien connu d'avant-guerre et a capturé un certificat de défi. La ligne tombera à la postérité, cependant, par "le Garçon Désireux" et son fils "la Tornade". "Le garçon" a environ 30 progéniture enregistrée et est un terrier très proprement construit de pieds exemplaires et l'os et une tête(un responsable) bien équilibrée. "La tornade" (un moucheté) a 86 résultat(progéniture) enregistré et est un grand(super) gagnant; sur le côté de son barrage il vient de cette branche de famille III qui a produit Ch. "Minuit Cadeau". De beaucoup de ses fils, deux du mieux est "le Bombardier(Plastiqueur) de Roundcroft" et "Burland la Tornade".
La dernière ligne qui appelle à la mention est comparativement petite et a été mentionnée comme la ligne "T". Des informations récentes, cependant, suggèrent que ceci ne soit pas un correct initial et que "C" serait plus approprié.

"Cinderbank la Beauté" était un petit tigre moucheté et mon souvenir de lui est qu'il était compact, vigoureux et a bien proportionné.
"Le prince Décousu" est une réplique presque exacte de son père, mais peut-être une nuance(ombre) mieux dans étouffe, un petit terrier très séduisant(attractif).

"La tête chaude de Terrain(Terre) de Pique ' est un chien assez grand, de nouveau construit sur le même modèle excellent, en effet la ressemblance entre" le Togo "et ces deux fils est tout à fait remarquable et à la différence de quoi que ce soit que j'ai vu dans Staffordshires auparavant.

"Mapleton la Fierté" est surtout blanc, construit sur des lignes vigoureuses et un beau déménageur(moteur). "Se promenant au hasard le Chevalier" est un tout-blanc, bas fonder(clouer au sol), mais avec la substance énorme et l'os comme un éléphant!
Pour conclure, il est impossible de prédire quelle contribution ces six lignes feront à la postérité, mais il apparaîtrait extrêmement improbable que n'importe lequel d'entre eux disparaîtra jamais complètement . Il n'est, cependant, pas du tout improbable qu'un ou des lignes plus nouvelles peut se développer - en effet il y a déjà quelques indications - mais cela devinerait juste !.
chrys
chrys

Messages : 336
Date d'inscription : 11/06/2013
Age : 47

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum