STAFFORD CLUB DE FRANCE
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Desired Height

Aller en bas

Desired Height Empty Desired Height

Message par chrys le Mar 3 Juin - 14:25

Bill Boylan was born and raised in the Black Country. He was brought up among people who owned Staffords and got his first pup at the age of 6, but his father didn’t consider the dog to be a good one so he gave it away. After 3 years in the 9th East Surrey Regiment during the first World War, which included 12 months as a Prisoner Of War, he returned to work in the engineer industry. One time he went to Cannock as a maintenance engineer he saw this lovely pied Staff, who was described as a terror as they had to feed the dog by pushing the food towards him with a broomstick. He eventually won the dog over and became its friend and when Bill left the Black Country he brought this dog to remind him of his roots, so when he moved to St. Albans he came with a Stafford and his wife.

The Kennel Club did not yet recognize the breed and in the early 30’s much was written about the merits of a Stafford in a magazine of the time called ‘Our Dogs’. There was talk of seeking recognition by the Kennel Club, which would enable them to be exhibited at dog shows. At the time he firmly believed that ‘showing’ would result in the fighting spirit being bred out of the breed for the purpose of the show ring and he was right as there aren’t that many Staffords around today that could battle with the likes that he was used to. Although he did think it was a good idea for them to be registered and described for those who wanted to know more about them.
There were instances were newcomers to the breed had been sold mixed breeds, which weren’t real Staffords at all and to him it was all wrong. If registration would help prevent and eliminate that sort of behavior he was all for it, but that was way back in the 30’s.

Over the years the Kennel Club wanted one agreed Standard for the entire breed as different clubs just operated to their own standard, which was no good and it was important for everyone that something definite was decided. The Kennel Club sent out notices to all the breed clubs to seek co operation and agreement on one Standard for the entire breed and in May 1948, the Southern Club called a special meeting to discuss this matter asking to drop the maximum height from 18” to 17”.

The Cradley Club had already sent off to the Kennel Club what they thought should be accepted, 14” to 16” and this was returned for discussion at the main Meeting at Wolverhampton, to which all Clubs had sent delegates and the 14” to 16” height ratio was accepted without further objections from anyone. There had been no prior suggestion of a drop to 16” and the Southern Clubs delegates understood it, as it would be a reduction of only 1 inch and not 2.

In a interview in the mid 80’s by Ed Reid, Bill was asked what his thoughts about the change of Standard in 1948 was and he replied like this:

“ It was the Cradley fanciers who brought out the little ones. It appears they wanted the Standard to suit their little dogs, not their dogs to suit the standard. That is why they wanted the height brought down to 16” as they already had their smaller dogs ready. Newcomers to the breed, unaware of the situation as it then existed, just went along with the alteration. They hadn’t much choice anyway!”

According to Bill the reasons for breeding smaller Staffords were many. Commercial purposes was one, selling to females in competition against the Poodle and so on. His good friend Vic Pounds feared the exaggerationists in the show circuit, as they would aim for massive heads, bigger boned animals and so on and who can blame him when you see the typical show specimen in today’s show ring.

When asked about his thoughts he firmly stated:

“ We are governed by ‘fashion’. In other words the 1948 Standard contained the new height/weight ratio, which I disagreed with and left the Club because of. I didn’t want to be a Club Member, all I wanted were good Staffordshire Bull Terriers, but for my bitch I needed a good stud dog, most of which, as they are too standardized, do not come up to what one really wants, so you have to look around and try to find the nearest to what you want, which will probably have been bred for the show ring, which is dictated by ‘fashion’. When an animal become popular at shows it becomes the dictate of ‘fashion’ and fashion dictates sales, and to maintain the sales they maintain the popularity of the breed in order to maintain puppy sales and put money in their pockets!”

This “hot” topic would never lay to rest as it is still today being talked about in the same intense way. The debate will probably go on forever as there was a split in the Stafford fancy and the more hardcore sporting enthusiasts kept on breeding their stock after what had been proven to be the best, “game to game” regardless of show standards. 4 years after the Standard was changed another Meeting was called to discuss the “Desired” heights for the breed and the following is the notes from that Meeting.

Notes from a 1952 meeting on the "Desired" heights for the breed.
The long and short of it!
Notes from a 1952 meeting on the "Desired" heights for the breed.

Standard Amendment
The joint meeting of Staffordshire Bull Terrier Specialist Clubs was held on Saturday, July 26th, 1952, at Birmingham, following the Staffordshire Bull Terrier Club's Championship Show.

chrys
chrys

Messages : 336
Date d'inscription : 11/06/2013
Age : 47

Revenir en haut Aller en bas

Desired Height Empty Re: Desired Height

Message par chrys le Mar 3 Juin - 14:29

Traduction Google translate

Le projet de loi a été Boylan né et a grandi dans le Pays Noir . Il a été élevé chez les personnes qui possédaient Stafford et obtenu son premier chiot à l'âge de 6 , mais son père n'a pas examiné le chien à être un bon donc il lui a donné loin . Après 3 ans dans le 9ème East Surrey Regiment lors de la première guerre mondiale , qui comprenait 12 mois en tant que prisonnier de guerre, il est retourné travailler dans l'industrie de l'ingénieur . Une fois, il est allé à Cannock comme ingénieur de maintenance , il vit cette belle Personnel pied , qui a été décrit comme une terreur comme ils devaient nourrir le chien en poussant la nourriture vers lui avec un manche à balai . Il a finalement remporté le chien sur et est devenu son ami et quand Bill a quitté le Pays Noir , il a ce chien pour lui rappeler ses racines , quand il a déménagé à St. Albans , il est venu avec un Stafford et son épouse .

Le Kennel Club n'a pas encore identifié la race et dans le début des années 30 beaucoup a été écrit sur le bien-fondé d'une Stafford dans un magazine de l'époque appelée « Nos chiens ». Il a été question de demander la reconnaissance par le Kennel Club, qui leur permettrait d' être exposé à des expositions canines . Au moment où il croyait fermement que « projection » se traduirait par l'esprit de combat est élevé sur la race dans le but de le ring et il avait raison , car il n'y a pas beaucoup Staffords autour aujourd'hui qui pourraient s'affronter avec les goûts que il a été utilisé pour . Bien qu'il n'ait pense que c'était une bonne idée pour eux d'être enregistrés et décrits pour ceux qui voulaient en savoir plus sur eux.
Il y avait des cas ont été les nouveaux arrivants à la race ont été vendus races mixtes , qui ne sont pas de vrais Staffords à tous et à lui tout était faux. Si l'enregistrement aiderait à prévenir et à éliminer ce type de comportement , il était tout pour elle, mais qui était de retour dans les années 30 .

Au fil des années, le Kennel Club voulait un accord standard pour la race entière comme différents clubs seulement exploités à leur propre niveau , ce qui n'était pas bon et il est important pour tout le monde que quelque chose de précis a été décidé . Le Kennel Club a envoyé des avis à tous les clubs de race à opération de recherche co et un accord sur un standard pour la race entière et en mai 1948, le Club du Sud a convoqué une réunion spéciale pour discuter de cette question demandant de baisser la hauteur maximale de 18 "à 17 " .

Le Club de Cradley avait déjà envoyé hors de la Kennel Club ce qu'ils pensaient devrait être accepté , de 14 "à 16 " et cela a été renvoyée pour examen à la Réunion principale à Wolverhampton , à laquelle tous les clubs avaient envoyé des délégués et le 14 "à 16" rapport de hauteur a été acceptée sans autre objection de quiconque . Il n'y avait aucune suggestion préalable d'une baisse de 16 " et les délégués du Sud Clubs compris, que ce serait une réduction de seulement 1 pouce et pas 2 .

Dans une interview dans le milieu des années 80 par Ed Reid , le projet de loi a été demandé ce que ses réflexions sur le changement de la norme en 1948 était et il a répondu comme ceci :

" Ce sont les amateurs Cradley qui ont apporté les petits. Il semble qu'ils voulaient la norme en fonction de leurs petits chiens , pas leurs chiens en fonction de la norme . C'est pourquoi ils voulaient la hauteur ramené à 16 », comme ils avaient déjà leurs petits chiens prêts . Les nouveaux arrivants à la race , pas au courant de la situation telle qu'elle existait alors , juste allé avec la modification . Ils n'avaient pas beaucoup de choix de toute façon ! "

Selon le projet de loi les raisons de l'élevage petites Staffords étaient nombreux. Des fins commerciales a été l'un , la vente de femmes en compétition contre le caniche et ainsi de suite . Son bon ami Vic livres craignaient les excessifs dans le circuit de spectacle , comme ils le feraient pour viser têtes massives , animaux désossés plus grandes et ainsi de suite et qui peut lui en vouloir quand vous voyez le spectacle spécimen typique dans le show l'anneau d'aujourd'hui .

Lorsqu'on l'interroge sur ses pensées, il a fermement déclaré :

" Nous sommes gouvernés par « mode » . En d'autres termes, la 1948 standard contenait le nouveau ratio taille / poids , que je n'étais pas d'accord avec et a quitté le club en raison de . Je ne veux pas être un membre du Club , tout ce que je voulais étaient de bons Staffordshire Bull Terriers , mais pour ma chienne j'avais besoin d'un bon chien de goujon, dont la plupart , car ils sont trop standardisée , ne venez pas à ce que l'on veut vraiment , de sorte que vous devez regarder autour et essayer de trouver le plus proche de ce que vous voulez , ce qui aura probablement été sélectionné pour l'année d'exposition , qui est dictée par «mode» . Quand un animal devenu populaire dans les salons , il devient le diktat de «mode» et de la mode dicte les ventes , et de maintenir les ventes, ils maintiennent la popularité de la race afin de maintenir les ventes de chiots et mettre de l'argent dans leurs poches ! "

Ce sujet «chaud» ne serait jamais enterrer comme il est encore aujourd'hui être parlé de la même manière intense . Le débat sera probablement durer éternellement car il y avait une scission dans la fantaisie Stafford et les amateurs de sport plus inconditionnels maintenu sur l'élevage leurs stocks après ce qui a été prouvé pour être le meilleur , " un jeu à " indépendamment des show normes . 4 ans après la norme a été modifiée une autre réunion a été convoquée pour discuter les hauteurs «souhaité» de la race et la suivante est les notes de cette réunion .

Notes d'une réunion de 1952 sur les hauteurs «souhaité» de la race .
Le long et à court de celui-ci !
Notes d'une réunion de 1952 sur les hauteurs «souhaité» de la race .

Amendement standard
La réunion conjointe des Staffordshire Bull Terrier spécialiste Clubs a eu lieu le samedi 26 Juillet 1952, à Birmingham , à la suite de l' Exposition de Championnat Staffordshire Bull Terrier Club.
chrys
chrys

Messages : 336
Date d'inscription : 11/06/2013
Age : 47

Revenir en haut Aller en bas

Desired Height Empty Re: Desired Height

Message par chrys le Mar 3 Juin - 14:30

The following represented their respective clubs:

East Midlands' S.B.T.C, Messrs. Adderson, Gibling and Greenwood.

Northern Counties' S.B.T.C. Mrs. Greenwood and Messrs. Ainley and Greenwood.

North Ireland S.B.T.C. Messrs. Gordon, Piesing, and Tryhorn.

North West S.B.T.C. Messrs. Crompton, Heargraves and Rawnsley.

Scottish S.B.T.C. Messrs. Adams, Findlater, and Smith.

Southern Counties' S.B.T.C. Messrs. Boylan, Cairns, and Tomlinson.

The Staffordshire B.T.C. Messrs. Dudley, Jack Dunn and Holden.

After a speech of welcome by Mr. Holden, chairman of the S.B.T.C., the meeting elected him to the chair.

Mr. W. A. Boylan, on behalf of the S.C.S.B.T.C., Tabled the following motion: " That this meeting agrees that the Height/Weight clause of the standard be amended to read 'Desired heights - Dogs 16 inches; Bitches 15 inches. Desired Weights - Dogs 38 lb; Bitches 34 lb.' "

"In making this proposition" said Mr. Boylan, "I am doing so after many years in the Breed, and after noting the tendency since the alteration of the first Standard of 15 to 18 inches, which were the original measurements, to the present one of 14 to 16 inches. My chief objection to the latter is that the tendency seems to be at the present to get a dog as short on the leg as possible, and at the same time carry the maximum weight allowed in the Standard. We see exhibits of less than 14 inches being placed first, whilst dogs of 16 1/2 inches or 17 inches are put right out, when they are, in fact, only as much over the maximum height as the winning short-legged ones are less than the minimum height. That to me is entirely unfair and is also leading away from the ideal fighting dog.

We have heard that some of our breed clubs have been in a certain amount of difficulty in having a reasonable number of exhibits that conform to the new Standard. Many of out oldest breeders are in agreement with this proposition and I will quote one. Mr Charlie Townsend states:
“The new move only fixes an ideal height and an ideal weight. With the sliding scale we are only perpetuating the lack of uniformity in the Breed. With the ideal size the judge can use his discretion, and that is a good thing. “

I had the privilege of putting this motion to a Special General Meeting of the Southern Club in March 1951, and have had plenty of time since to study its implications, and I am even more convinced than I was then that this will greatly benefit the Breed. Any of us who claim to have the interest of the Breed at heart must of necessity have in mind a picture of our ideal Stafford, and I ask what is YOUR ideal in size and weight? If it differs from my proposition, with all respect, I ask you to state it and fully discuss it, and so give all Stafford owners, both present and future, the considered opinions of names which will live in the Breed for ever. The decision of this meeting will be a future guide on the wisdom of our actions. If we fail now and leave things unsettled as they are, you can take it from me, Mr Chairman, and Gentlemen, that a move will be made which will advocate a revision of the Standard to the point of leaving the height clause out of the Standard altogether.

In seconding the motion, Mr. Cairns referred to the first Joint Meeting at Wolverhampton, where the present Standard was agreed, and said:

“ The outstanding thing about that meeting was the manner in which we really got down to the job, and I am sure that the same spirit will prevail at this meeting. Fundamentally we have all the same object in mind. To do our best for the Breed, our Clubs, and for our members. We have a great responsibility, and one which if we were not all sincere and deeply interested in we would have passed on to someone else”

Going back over my notes of that first meeting, I notice that the Southern Counties drew attention to the fact that the Kennel Club had expressed the opinion that we should state a desired height and weight in the new Standard. The S.C.S.B.T.S. general meeting had decided on heights of 15 and 17 inches, but in view of the Kennel Club suggestion, agreed “ Desired height – Dog 16 inches and Bitches 15 inches” This was put to the joint meeting. Mr. Jack Dunn, then representing Scotland, raised objection to this, and made a plea for “ the little 24 pounders ” which he knew around 1928; he did not say “ little 14 inches” presumably because these “ little 24 pounders” were tallish 16 inchers. That is how the 14 to 16 inches came about.

I cannot believe any Clubs’ membership accepted this without argument , but such was the standing of the respective delegates that these objections were over- ruled. I am equally certain that is this motion is tonight accepted by this meeting after listening to the discussion, the delegates here will be capable of getting their membership to accept the majority decision of this meeting.

The case for this motion has already been given the widest publicity, which will certainly have been followed closely by everybody here.

It was first stated in March 1951, at a special general meeting of the S.C.S.B.T.S. and subsequently dealt with at great length in succeeding numbers of ‘The Stafford’. A nationwide poll was organized, resulting in 183 votes being cast in favour to 6 against.
The important point, after the overwhelming majority, is that these votes came from all over the country; they were not confined to any one particular area.

Despite all the words written in support of the amendment, only one letter was received from the whole area north of London against!

As this is the only articulate objection to this proposition it is worth referring to. This letter states:

“If we adopt a rigid height and weight clause with one stipulated figure then scales and measurers would have to be adopted at every show”

It seems incredible that the simple statement ‘DESIRED Height’ could be interpreted by anyone to mean that all Stafford dogs, for example, must in the future be exactly 16 inches. It has been stated time and time again by countless experts that the desired height for a Stafford dog is 16 inches and the present proposition is only capable of one interpretation, which is that the dog most nearly approximating the desired height and weight shall receive the most marks when the height/weight clause of the Standard is applied in the ring. The writer of this letter is so wide of the mark, that it is the present day standard, which calls for weights and measurers to apply it correctly, whereas the proposed amendment allows that latitude which renders weights and measurers completely unnecessary.

If this interpretation has been propagated in the councils of those Clubs known to oppose the amendment it can only be said that their decisions have been arrived at on a complete misunderstanding of the meaning of the amendment and as such are valueless.

The writer continues: ‘ any responsible person in the Breed sees in the present Standard his ideal Stafford to be in the upper limits of the weight/height clause, then breed for it and tell the newcomers to aim for it’.

Would it unfair to interpret this as an argument in favour of the amendment?
If we are going to say that the correct height and weight for a Stafford dog is 16 inches and 38 pounds, what reasonable objection can there be to stating it in the Standard? We have reached the position where supporters and antagonists all agree that the ideal dog should be 16 inches and 38 pounds, can we logically continue with a Standard that discards dogs with a shade over 16 inches, whilst permitting others to be two inches under ?

The main reason for stating a height and weight at all is to establish the desired balance of a Stafford. If we show 16 inches and 38 pounds that puts the balance in a nutshell.
14 to 16 inches and 28 to 38 pounds have confused everybody. We have all seen 14 inch dogs shown, but what about their weights?
If anyone wants to lose some money try guaranteeing a class for under 32 pound dogs. Yet there were well filled classes for these when the minimum height was 15 inches! Think this over carefully. It can mean only one thing and that is that the present Standard has created so much confusion that it is not capable of correct interpretation by the judges and is therefore useless.

Opponents have argued that we are rushing out fences, and that sufficient time has not elapsed since the inception of the present Standard and the tabling of the amendment.
The original Standard was agreed in 1935, the present Standard in 1948. A period of 14 years, including seven years of war, when breeding was at its lowest ebb, and very infrequent dog shows were confined to small areas of the country. The period 1948 to 1952 saw a marvellous upsurge in the Breed, with an average of four new Champions each year, compared with four in four years in the pre war period, when there were two specialist clubs as against eight now!

Opponents did not argue we were rushing our fences when the present Standard was agreed, yet the rate of the development in the first seven year period, with phenomenal expansion in the last four years. These facts coupled with the first class organisation of the Breed today, eight specialist clubs, a breed magazine, 26 Championship shows a year, and countless other shows puts us in the best position ever to assess development in the Breed.

If it was in order to alter the 1935 Standard in 1948 after 10 lean years, it must be in order to propose this slight amendment now, particularly when no point has been argued more fully than this one. Every interested person has had ample opportunity to state his case, and what do we find? 183 voted in favour, 6 against, oceans of printed matter in favour, two letter (one of which was misleading) against!

If the clubs’ representatives are here to serve their members they must take these figures into account. Perhaps we shall hear during the discussion how each club got their opinions of their members; were these truly representatives of their membership?

It gives me great pleasure to second this proposition, because transcending all other considerations, the present Standard has led to complete chaos, and this confusion will have a very serious effect on the Breed until it is altered, as it surely will be, if not now then later.

One height and one weight states the desired balance of the animal in the simplest possible terms. It can only lead to a greater uniformity in the Breed, make satisfactory judging, and give the breeders, the backbone of the fancy, a fair crack of the whip!

The chairman then invited questions and asked for further clarifications on the point as to whether the proposed amendment did mean that dogs should have to be exactly 16 inches and 38 pounds. Replying, Mr. Boylan said that the proposition meant exactly what it stated; its object was to establish a desired height and weight, an ideal and this was capable of only one interpretation, and that was that the dogs most closely approximating this ideal, other points being equal, would win. This allowed latitude above and below the ideal. The chairman said this should satisfactorily clear up that point.

In the discussion, Mr. Hargreaves, N.W.S.B.T.S, said that he considered the present Standard satisfactory. He preferred a dog of 16 inches and 38 pounds, but thought it dangerous to permit dogs above 16 inches. Mr. Ainley, Northern Counties S.B.T.C, agreed with this view.

Mr. Boylan asked whether, in view of this, would either of the clubs concerned be prepared to tell their members owning dogs over 16 inches that they would have to leave their clubs, as those clubs were not prepared to cater for them?
Both answered in the negative.

Put to vote, the motion to agree the amendment was carried, 12 votes for and 8 against.

The following Standard amendment was also tabled by the Southern Counties S.B.T.S. :

That the section of the Standard concerning eyes be amended to read “ Round or medium size, not protruding and set to look straight ahead. From medium to very dark brown, the darker for preference, some may even appear black.”

This was carried nam. con.
North West S.B.T.C proposed that clubs supporting this meeting agree that travelling expenses of all delegates present be added together and that each club contribute an equal amount to the total expenses. It was explained that this was proposed with the object of helping the most distant clubs. After discussion the motion was withdrawn.

Scottish S.B.T.C. proposed that each club guarantee the breed classes in all championship shows in its area, and submit its own list of championship show judges to the promoting society.

It was stated on behalf of the Scottish club that this motion was made in hope that some agreement could be reached whereby they would be given an opportunity of putting up judges for shows in Scotland; at present they have not been given an opportunity to have a say in the choice of judges in their area.

Mr. Cairns stated that the Southern Counties had never put up a list of judges for any of the Scottish Championship shows and if all the English clubs acted similarly there should be no further difficulties. He was in sympathy with the Scottish club’s point of view and was sure his society would also support this view. However, whilst the motion was simple as applied to Scotland, certain difficulties could be foreseen when it came to a division of the English Shows.

The Scottish club proposed that clubs represented at this meeting agree to exchange club judging lists, or to include in their lists the names of specialist judges mentioned in the list of other clubs. The Scottish delegates said that this motion was linked with the above and arose from the same consideration. They would be satisfied if delegates would report back to their clubs and put the Scottish point of view to their members.

A vote of thanks was accorded the chairman for the able way in which he had conducted the meeting and he in turn thanked the delegates for their attendance and interest in the important matters which had been so thoroughly discussed


chrys
chrys

Messages : 336
Date d'inscription : 11/06/2013
Age : 47

Revenir en haut Aller en bas

Desired Height Empty Re: Desired Height

Message par chrys le Mar 3 Juin - 14:30

Ce qui suit représente leurs clubs respectifs :

SBTC , MM Adderson , Gibling et Greenwood East Midlands .

S.B.T.C. de comtés du Nord Mme Greenwood et MM Ainley et Greenwood .

Irlande du Nord S.B.T.C. MM Gordon , Piesing , et Tryhorn .

Nord-Ouest S.B.T.C. MM Crompton , Heargraves et Rawnsley .

Écossais S.B.T.C. MM Adams , Findlater , et Smith .

S.B.T.C. de Southern Counties MM Boylan , Cairns , et Tomlinson .

Le Staffordshire B.T.C. MM Dudley , Jack Dunn et Holden .

Après un discours de bienvenue de M. Holden , président de la SBTC , la réunion a élu à la présidence.

MWA Boylan , au nom de la SCSBTC , a déposé la motion suivante : . " Que cette réunion convient que la clause taille / poids de la norme soit modifié pour se lire « hauteurs souhaitées - Chiens de 16 pouces ; Bitches 15 pouces Poids souhaités - Chiens £ 38 ; Bitches £ 34 ' "

" En faisant cette proposition ", a déclaré M. Boylan , " Je le fais après de nombreuses années dans la race , et après avoir constaté la tendance depuis la modification de la première norme de 15 à 18 pouces , qui étaient les mesures originales , la présente un de 14 à 16 pouces . Mon objection principale à ce dernier , c'est que la tendance semble être à l'heure actuelle pour obtenir un chien court sur ​​la jambe que possible , et en même temps porter le poids maximum autorisé dans la norme. Nous voir des expositions de moins de 14 pouces est placé au premier, tandis que les chiens de 16 1/2 pouces ou 17 pouces sont mis dès la sortie , quand ils sont , en fait, que comme beaucoup sur la hauteur maximale que les gagnants ceux à court pattes sont moins que la hauteur minimale . pour moi, c'est tout à fait injuste et est également le premier , loin des combats de chien idéal .

Nous avons entendu dire que certains de nos clubs de race ont été dans une certaine difficulté à avoir un nombre raisonnable de pièces conformes à la nouvelle norme . Beaucoup d' éleveurs sur les plus anciens sont d'accord avec cette proposition et je vais citer un . M. Charlie Townsend déclare :
" Le nouveau mouvement ne fixe une hauteur idéale et un poids idéal . Avec l'échelle mobile nous ne faisons que perpétuer le manque d'uniformité dans la race . Avec la taille idéale , le juge peut utiliser son pouvoir discrétionnaire , et c'est une bonne chose . "

J'ai eu le privilège de mettre cette motion à une assemblée générale extraordinaire du Club du Sud en Mars 1951, et ont eu beaucoup de temps depuis pour étudier ses implications , et je suis encore plus convaincu que j'étais alors que cela va grandement bénéficier de la race . Chacun d'entre nous qui prétendent avoir l'intérêt de la race au coeur doit nécessairement avoir à l'esprit une image de notre Stafford idéal , et je demande quel est votre idéal en taille et en poids? Si elle diffère de ma proposition , avec tout le respect , je vous demande de préciser et entièrement en discuter , et ainsi donner à tous les propriétaires Stafford , présents et futurs , les opinions réfléchies de noms qui vivront dans la race à jamais . La décision de cette réunion sera un futur guide sur la sagesse de nos actions . Si nous échouons maintenant et laisser les choses ébranlé comme elles sont, vous pouvez prendre de moi , Monsieur le Président , Messieurs , que le passage sera effectué qui préconisent une révision de la norme pour le point de quitter la clause de la hauteur de la norme tout à fait.

En appuyé la motion , M. Cairns référence à la première réunion conjointe à Wolverhampton , où la présente norme a été adoptée , et dit:

" La chose remarquable à propos de cette réunion était la manière dont nous avons vraiment eu à la tâche , et je suis sûr que le même esprit prévaudra lors de cette réunion . Fondamentalement , nous avons tous le même but . Pour faire de notre mieux pour la race , nos clubs et de nos membres. Nous avons une grande responsabilité , et qui , si nous n'étions pas tous sincères et profondément intéressé à nous serait passé à quelqu'un d'autre "

Revenant sur mes notes de cette première réunion , je constate que les comtés du Sud a attiré l'attention sur le fait que le Kennel Club a exprimé l' avis que nous devrions dire la hauteur désirée et le poids dans la nouvelle norme . Le S.C.S.B.T.S. assemblée générale a décidé sur les hauteurs de 15 et 17 pouces , mais compte tenu de la suggestion Kennel Club , a accepté " hauteur souhaitée - Chien 16 pouces et 15 pouces Bitches " Cela a été mis à la réunion conjointe . M. Jack Dunn , représentant alors l'Ecosse , a soulevé d'objection à cela, et a plaidé pour " les petits canons de 24 " dont il savait vers 1928 ; il n'a pas dit «petits de 14 pouces " sans doute parce que ces "petits " 24 canons étaient tallish 16 inchers . C'est ainsi que les 14 à 16 pouces est arrivé.

Je ne peux pas croire l'adhésion de tous les Clubs accepté cela sans argument, mais comme j'étais le statut des délégués respectifs que ces objections étaient renversées . Je suis également certain que ce mouvement est ce soir acceptées par cette réunion après avoir écouté la discussion , les délégués ici seront capables d'obtenir leur adhésion à accepter la décision de la majorité de cette réunion .

Le cas de cette motion a déjà été donné la plus grande publicité , qui sera certainement ont été suivis de près par tout le monde ici .

Il a été dit la première fois en Mars 1951, lors d'une assemblée générale extraordinaire des SCSBTS et par la suite traitées à grande longueur en nombre de ' The Stafford ' réussir . Un sondage national a été organisé , résultant en 183 de suffrages en faveur à 6 contre .
Le point important , après l'écrasante majorité , est que ces votes sont venus de partout dans le pays ; ils ne se limitent pas à un seul domaine particulier .

Malgré tous les mots écrits à l'appui de la modification , une seule lettre a été reçue de l'ensemble de la zone située au nord de Londres contre !

Comme c'est la seule objection à cette proposition articulée il convient de se référer à . Cette lettre précise :

" Si nous adoptons une hauteur rigide et clause de poids avec un chiffre prévu alors échelles et mesureurs devraient être adoptées à chaque spectacle "

Il semble incroyable que le simple énoncé « hauteur désirée » pourrait être interprété par n'importe qui signifie que tous les chiens Stafford , par exemple , doivent à l'avenir être exactement 16 pouces . Il a été dit maintes et maintes fois par d'innombrables experts que la hauteur souhaitée pour un chien Stafford est de 16 pouces et la présente proposition est seulement capable d'une interprétation , qui est que le chien le plus près de l'approximation de la taille et du poids désiré reçoit le plus marque lorsque la clause taille / poids de la norme est appliquée dans le ring. L'auteur de cette lettre est si loin de la vérité , que c'est la norme de nos jours , qui appelle des poids et mesureurs de l'appliquer correctement , alors que l'amendement proposé permet cette latitude qui rend les poids et les mesureurs complètement inutile .

Si cette interprétation a été propagée dans les conseils de ces clubs connus pour s'opposer à la modification, il ne peut être dit que leurs décisions ont été établis sur une incompréhension totale du sens de l'amendement et comme tels sont sans valeur .

L'auteur poursuit: «toute personne responsable de la Race voit dans la présente Norme son Stafford idéal pour être dans les limites supérieures de la clause poids / taille , puis se reproduire pour elle et dire aux nouveaux arrivants de viser il .

Serait-il injuste d'interpréter cela comme un argument en faveur de l'amendement ?
Si nous voulons dire que la bonne hauteur et le poids pour un chien Stafford est de 16 pouces et 38 kilos, ce objection raisonnable peut -il y avoir à dire dans la norme? Nous avons atteint la position où les partisans et les antagonistes sont tous d'accord que le chien idéal devrait être de 16 pouces et 38 kilos, pouvons-nous continuer logiquement avec un standard qui ignore les chiens avec une nuance de plus de 16 pouces , tout en permettant d'autres à deux pouces de moins ?

La principale raison pour énoncer une hauteur et du poids à tous est d'établir l'équilibre souhaité d'un Stafford . Si nous montrons 16 pouces et £ 38 qui met l'équilibre dans un musée.
14 à 16 pouces et 28 et 38 livres ont confondu tout le monde. Nous avons tous vu 14 chiens pouces montrés, mais quid de leurs poids ?
Si quelqu'un veut perdre de l'argent essayer de garantir une classe pour moins de £ 32 chiens . Pourtant, il y avait des classes bien remplies pour ces lorsque la hauteur minimale est de 15 pouces ! Réfléchir à cela attentivement . Il peut signifier qu'une seule chose c'est que la norme actuelle a créé tant de confusion qu'il n'est pas susceptible d'une interprétation correcte par les juges et est donc inutile .

Les opposants ont fait valoir que nous nous précipitons sur les clôtures , et que suffisamment de temps ne s'est pas écoulé depuis le début de la présente norme et le dépôt de l'amendement .
La norme originale a été convenu en 1935 , la norme actuelle en 1948 . Une période de 14 ans , dont sept années de guerre , quand l'élevage était à son niveau le plus bas , et les expositions canines très rares ont été confinés à de petites zones du pays . La période 1948-1952 a vu une recrudescence merveilleux dans la race , avec une moyenne de quatre nouveaux champions chaque année , comparativement à quatre en quatre ans dans la période d'avant la guerre , quand il y avait deux clubs spécialisés , contre huit aujourd'hui !

Les opposants n'ont pas fait valoir nous précipitons nos clôtures lorsque la présente norme a été adoptée , mais le taux de développement dans la première période de sept ans , avec une expansion phénoménale au cours des quatre dernières années . Ces faits associés à l' organisation de première classe de la race aujourd'hui , huit clubs spécialisés , un magazine de race , 26 Championnat montre une année , et d'innombrables autres spectacles nous met dans la meilleure position jamais à évaluer le développement de la race .

Si c'était dans le but de modifier la norme 1935 en 1948, après 10 années de vaches maigres , il doit être afin de proposer cette légère modification maintenant , surtout quand aucun point a été avancé plus complète que celle-ci. Toute personne intéressée a eu amplement l'occasion d'exposer sa cause , et qu'est-ce que nous trouver ? 183 ont voté pour, 6 contre , les océans d'imprimés en faveur , deux lettres (dont était trompeuse ) contre !

Si les représentants des clubs sont là pour servir leurs membres, ils doivent prendre en compte ces chiffres . Peut-être nous entendre au cours de la discussion comment chaque club a ses opinions de leurs membres ; étaient les représentants véritablement de leur adhésion ?

Il me fait grand plaisir d'appuyer cette proposition , car transcendant toutes les autres considérations , la présente norme a conduit à compléter le chaos et la confusion aura un effet très grave sur la race jusqu'à ce qu'elle soit modifiée, comme ce sera sûrement , sinon maintenant , plus tard .

Une hauteur et un poids stipule l'équilibre souhaité de l'animal dans les termes les plus simples possibles . Il ne peut que conduire à une plus grande uniformité dans la race , faire juger satisfaisante , et donner les éleveurs , l'épine dorsale de la fantaisie , une fissure juste de fouet !

Le président a ensuite invité les questions et demandé des éclaircissements sur le point de savoir si la modification proposée ne signifie pas que les chiens devraient doivent être exactement 16 pouces et 38 livres. En réponse , M. Boylan a déclaré que la proposition signifie exactement ce qu'il dit ; son objet était d'établir une taille et le poids désiré , un idéal et ce n'était capable que d'une seule interprétation , et qui était que les chiens extrêmement proche de cet idéal , autres points étant égales par ailleurs , allait gagner . Cette latitude est permis au-dessus et au-dessous de l'idéal . Le président a dit cela d'une façon satisfaisante éclaircir ce point.

Au cours du débat , M. Hargreaves , NWSBTS , a dit qu'il considérait la présente norme satisfaisante . Il préfère un chien de 16 pouces et 38 livres, mais pense qu'il est dangereux de permettre chiens de plus de 16 pouces . M. Ainley , comtés du nord SBTC , d'accord avec ce point de vue .

M. Boylan a demandé si , dans cette perspective, serait l'un des clubs concernés d'être prêt à dire à leurs membres de posséder des chiens de plus de 16 pouces qu'ils doivent quitter leurs clubs , comme les clubs n'étaient pas prêts à répondre à cette demande ?
Les deux ont répondu par la négative .

Mettez à voter , la motion d'accord l'amendement est adopté , 12 voix pour et 8 contre .

L'amendement standard suivante a été également déposé par les comtés du Sud SBTS :

Que la section de la norme concernant yeux être modifié pour se lire " taille ronde ou moyenne , pas en saillie et mis à regarder droit devant . De moyen à brun très foncé , le plus sombre de préférence , certains peuvent même apparaître en noir . "

Ceci a été réalisé nam . con .
Nord-Ouest SBTC proposé que les clubs qui soutiennent cette réunion s'accordent à dire que les frais de déplacement de tous les délégués présents additionnés et que chaque club contribuer un montant égal à la somme des dépenses . Il a été expliqué que cela a été proposé dans le but d'aider les clubs les plus éloignés . Après discussion, le mouvement a été retirée .

Écossais S.B.T.C. proposé que chaque club garantit les classes de race dans toutes les émissions de championnat dans son domaine , et de soumettre sa propre liste de championnat juges d'exposition à la société de promouvoir .

Il a été déclaré au nom du club écossais que cette motion a été faite dans l'espoir qu'un accord pourrait être atteint grâce à quoi ils auraient l' occasion de mettre en place des juges pour les spectacles en Ecosse ; à présent, ils n'ont pas eu la possibilité d'avoir leur mot à dire dans le choix des juges dans leur région.

M. Cairns a déclaré que les comtés du Sud n'avaient jamais mis en place une liste de juges pour l'un des spectacles du Championnat écossais et si tous les clubs anglais ont agi de même il n'y aura pas d'autres difficultés . Il était en sympathie avec le point de vue du club écossais et était sûr que sa société serait également soutenir ce point de vue . Cependant , tandis que le mouvement était simple appliquée en Ecosse , certaines difficultés pourraient être prévues quand il est venu à une division des spectacles en anglais .

Le club écossais a proposé que les clubs représentés à cette réunion s'accordent pour échanger club de juger les listes , ou à inclure dans leurs listes les noms des juges spécialisés mentionnés dans la liste des autres clubs . Les délégués écossais a déclaré que cette motion a été lié à ce qui précède et découlent de la même considération . Ils seraient satisfaits si les délégués feraient rapport à leurs clubs et de mettre au point de vue écossais à leurs membres .

Une motion de remerciement a été accordée le président pour la manière remarquable dont il a dirigé la réunion et à son tour a remercié les délégués pour leur présence et leur intérêt pour les questions importantes qui avaient été si soigneusement examinées
chrys
chrys

Messages : 336
Date d'inscription : 11/06/2013
Age : 47

Revenir en haut Aller en bas

Desired Height Empty Re: Desired Height

Message par Brian Gilbert le Mer 11 Mar - 11:18

History repeating itself Laughing
Brian Gilbert
Brian Gilbert

Messages : 109
Date d'inscription : 25/05/2013
Age : 49
Localisation : Aix en Provence

http://www.kosportingbulldogges.com/

Revenir en haut Aller en bas

Desired Height Empty Re: Desired Height

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum