STAFFORD CLUB DE FRANCE
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Bien choisir son chiot Staffordshire Bull Terrier

Aller en bas

Bien choisir son chiot Staffordshire Bull Terrier Empty Bien choisir son chiot Staffordshire Bull Terrier

Message par isa.j le Dim 23 Juin - 17:07

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



L’acquisition d’un chiot ne doit pas se faire à la légère; votre futur compagnon vous accompagnera pendant les 10 à 15 prochaines années, il est donc primordial de prendre le temps de bien le choisir et surtout d’éviter de commettre certaines erreurs. Vous avez trouvé votre race, le Staffordshire Bull Terrier, il vous reste désormais à trouver où l’acquérir!

Les premières étapes

Prenez le temps! Cherchez les éleveurs qui auraient un chiot susceptible de vous convenir, appelez-les, décelez en eux la passion pour le chien, pour cette race en particulier ou au contraire… l’intérêt purement financier qu’ils voient dans les chiots!
Vous prendrez soin d’éviter par conséquent:
- les marchands de chiens
- les petites annonces gratuites non spécialisées dans le chien
- les animaleries
- les salons du chien
- les ventes par correspondance
- les chiens sans papiers

Pour vous aider à bien choisir votre éleveur, vous pouvez contacter la Société Centrale Canine ([Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ou parcourir différents portails sur le net qui recensent bon nombre d’éleveurs. Vous pouvez également vous rendre aux expositions canines où vous pourrez rencontrer des éleveurs. 
Vous pouvez commencer à orienter votre choix vers les éleveurs ayant des chiots disponibles mais pensez également à envisager d’autres élevages qui, même s’ils n’ont pas de chiots disponibles à ce moment précis,  sont susceptibles d’avoir des chiots dans les semaines ou les mois à venir.
De même, ne limitez pas votre périmètre géographique à votre région. Acceptez l’éventualité de parcourir quelques centaines de kilomètres, pensez que vous n’aurez à faire ce trajet qu’une seule fois sur les nombreuses années de vie du chien!

Le choix du chiot

Ça y est, vous avez trouvé l’éleveur qui a su vous écouter pour comprendre vos souhaits et vos attentes, vous expliquer ou vous apprendre des choses sur la race et qui a su vous faire partager sa passion, le rendez-vous est pris!
Le choix du chiot est une deuxième étape non négligeable; il ne suffit pas de « craquer » sur celui-ci ou celle-là. Encore une fois, l’avis de votre éleveur est primordial: Il saura vous conseiller sur tel chiot plutôt qu’un autre selon son caractère et le vôtre, selon votre mode de vie et selon la carrière que vous destinez à votre compagnon (exposition, reproduction ou compagnie).
L’idéal est de voir les chiots de la portée plusieurs fois avant de repartir avec l’un d’entre eux. Vous les voyez à  la naissance, puis à 3 ou 5 semaines et enfin à 8 semaines, date à partir de laquelle vous pouvez l’emmener.
Ne vous laissez toutefois pas bercer par l’éleveur! Votre propre coup de cœur et vos impressions personnelles sont tout aussi importants. Ce chien vous accompagnera pendant de longues années, il ne faut donc pas vous tromper, C’est à ce moment que l’histoire commence!
Outre votre coup de cœur pour celui qui a une robe attrayante ou cet autre qui semble plus câlin, ou quel que soit votre critère de sélection, ne négligez pas vos impressions. 
Etudiez bien les chiots, leur comportement lorsqu’ils sont entre eux ou avec la mère, leur environnement.
Sont-ils dans un endroit propre et sain ou dans un chenil sale et mal aéré? Quel attitude ont-ils face à l’inconnu (vous), sont-ils peureux ou agressifs? Sont-ils familiarisés aux bruits, mouvements et contacts divers? Vous semblent-ils vifs, joueurs, en pleine santé?
Certains constats doivent vous dissuader immédiatement: L’éleveur qui vous amène le chiot pour lequel vous avez discuté par téléphone et qui ne vous laisse pas voir le reste de la portée ni l’endroit où vit le chiot au quotidien, ou s’il ne vous montre pas la mère en présence des chiots, ou encore des installations sales et sans hygiène, des chiots tristes, sales ou qui n’ont pas l’air en bon état de santé.


Le côté administratif

Maintenant c’est fait, le choix est arrêté, c’est ce chiot là qui deviendra votre compagnon. Il reste à traiter le côté administratif.
De par la loi sur les chiens dits dangereux, si votre éleveur se trouve en France, ne prenez pas de Staffordshire Bull Terrier non L.O.F.
En effet, si le Staffordshire Bull Terrier ne fait pas partie des chiens catégorisés, une partie de la loi est consacrée à la description des critères morphologiques des chiens catégorisés lorsqu’ils ne sont pas de race pure (donc non inscrits au Livre des Origines Français). 
De par sa morphologie, un Staffordshire Bull Terrier non L.O.F est considéré comme un chien de 1ère catégorie au regard de la loi.
En prenant un staffie non L.O.F, vous risqueriez de gros soucis avec l’administration, une forte amende, l’obligation d’un permis de détention et du port de la muselière obligatoire dans le meilleur des cas ou de la mise en fourrière voire l’euthanasie du chien.
Fuyez donc tout éleveur qui vous assure que vous ne risquez rien avec un staffie non L.O.F car c’est faux et que cette personne n’est donc pas un éleveur au sens noble du terme mais bel et bien un vendeur de chiens qui ne se soucie ni du chien, ni de son sort et encore moins de vous, seul l’argent compte.

Nous parlerons donc exclusivement des chiens inscrits au Livre des Origines Français (le L.O.F)
Lorsque vous réservez votre chiot, assurez-vous en premier lieu qu’il a bien été déclaré! Il est en effet très fréquent de recevoir des appels de personnes qui sont en possession de chiots non L.O.F pour les raisons suivantes: l’éleveur n’a pas fait confirmer les parents ou l’éleveur n’a pas fait de déclaration de de saillie ni de naissance auprès de la SCC… Malheureusement, à ce stade là, il est trop tard pour revenir en arrière, alors assurez-vous avant que la portée est bien déclarée en vous renseignant auprès de la Société Centrale Canine (S.C.C) ou en demandant à l’éleveur de voir le numéro d’enregistrement de la portée (document qui lui a été envoyé par la S.C.C).
Le chiot ne doit absolument jamais quitter l’élevage avant l’âge révolu de  8 semaines, c’est une obligation légale. En revanche, il peut tout à fait quitter l’élevage à 9 ou 10 semaines, il n’en sera que mieux.


De même, vous ne devez pas quitter l’élevage avec le chiot sans les documents obligatoires suivants:
- un contrat de vente ou une attestation de vente
- La carte d’identification du chien
- Le carnet de vaccinations du chien ou mieux son passeport
- Le certificat de bonne santé du chien délivré par le vétérinaire et datant de moins de 5 jours
- Le certificat de naissance (bien que pas toujours en la possession de l’éleveur au jour de la vente du chiot; il vous sera donc envoyé plus tard si tel est le cas)
- Un livret d’information sur la race.

D’autres documents, même s’ils ne sont pas obligatoires, signent cependant le sérieux de l’éleveur qui joue la transparence:
- Le résultat des tests de santé relatifs aux maladies génétiques L2 HGA et HC (résultats qui laissent apparaître des chiens indemnes bien entendu)
- L’identification génétique avec certificat de parenté qui vous garantit que les parents annoncés sont bien ceux du chiot (une saillie de la chienne par un autre étalon, même à l’insu de l’éleveur, est toujours possible, et l’éleveur fait sa déclaration de bonne foi, sans se douter que le père n’est pas le père)
- Le test PEA relatif à la surdité chez le staffie blanc

Et vos attentes?


Nous n’avons pas tous les mêmes attentes quant à notre Staffordshire Bull Terrier; avant d’acheter le vôtre, réfléchissez bien à l’avenir que vous souhaitez réserver à votre chien: compagnie/sport, reproduction, expositions.
Compagnie/Sport: votre chien, quel que soit sa couleur ou sa morphologie, vous suivra toute sa vie en compagnon idéal, alors laissez parler vos envies et vos affinités. Si vous n’avez pas de critère particulier alors vous pouvez aussi penser à l’adoption d’un jeune chien ou d’un chien adulte sur [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Reproduction: on se s’improvise pas « éleveur » sur la simple acquisition d’une femelle. La reproduction demande des connaissances, des compétences, beaucoup de disponibilité et de persévérance. A moins de tomber dans la catégorie « marchand de chiens », il faut s’intéresser profondément à la race, travailler avec de beaux sujets, susceptibles d’engendrer de beaux chiots, faire coter les chiens lors d’expositions fatigantes et coûteuses, étudier les mariages afin d’éviter la transmission de maladies ou de défauts et ne pas penser aux avantages financiers car la reproduction coûte souvent plus cher qu’elle ne rapporte, en sachant qu’une chienne ne devrait pas porter plus de 4 fois dans sa vie et ne porter qu’en excellente condition de santé et de vie.

Exposition: vous pouvez mettre toutes les chances de votre côté en achetant un chiot issu des plus hautes lignées, ayant des champions sur chaque génération, rien ne dit que votre chiot sera lui-même champion. Aucun éleveur sérieux ne vendra un chien à 3 mois en lui prédisant un avenir sur les podiums. Toutefois, l’éleveur pourra reconnaître les qualités potentielles d’un chiot sur une portée. Il reste après votre travail sur le chiot, son éducation et sa nourriture qui contribueront à en faire un chien d’exposition.
Si vous voulez un vrai champion, achetez votre chien adulte qui aura déjà fait ses preuves et obtenus des titres.

isa.j
isa.j

Messages : 33
Date d'inscription : 18/05/2013
Age : 41
Localisation : Gironde (33)

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum